Les mots


Les mots

toujours les mots

Ceux qui réchauffent

et ceux qui blessent

ceux qui jaillissent

ceux qui emportent

et ceux qui osent

ceux qui ne viennent pas

ceux que l'on perd

et ceux qu'on garde

ceux qu'on invente

ceux qui brisent

le silence

ceux qu'on ne dira jamais

les isolés

les en pagaille

les vides de sens

les pleins de tendresse

ceux qu'on n'a pas

ceux qu'on devine

ceux qu'on attend

Comment l'as-tu trouvé ?

 

J'ai trouvé le temps

si long

Il tenait à peine

dans l'appartement

A tout


La nuit est partie

sans dire au revoir

Peu importe

elle revient ce soir

Pénurie

 

Le marchand 

de sable

est passé et

il avait déjà

tout vendu et

il a dit désolé

réessayez-donc

demain

 

Relâché


Le soir te prend 

les mains

l'aube te prend 

les pieds

À la une

à la deux

à la trois

Mathématique

 

Il manque

certains poèmes

parce qu'il manque

certains mots

Marque-page

 

Un de ces jours

comme un livre

dont on se sait plus

le titre

On a perdu

la page

on le ferme

on le rouvre

Entre 2 lignes

on regarde dehors

et on pense

à quelqu'un

Il nous tombe

des mains

nul ne sait dire encore

si on le finira

Swing

 

Petites manies d'automne

robe grise

à pois oranges 

un oiseau 

dans les cheveux

envoie valser

feuilles mortes 

puis m'invite

à danser

Fin de journée

 

Une ombre se glisse

sous la lumière

elles se caressent

et puis s'endorment

Avec et sans


On rafistole

on bidouille

on bricole

La vie 

cette belle carcasse

qui tourne

un jour sur deux

Par cœur


On revient

de loin puis

on y retourne

On flâne

on se rappelle

l'arbre mort ou

le tapis de fleurs

Une nuée de papillons

un mirage

On connaît le chemin

par cœur

 

Nyctalope

 

Ça fait

briller les yeux

Ça fait

fermer les yeux

Ça fait

rouler des yeux

Ça fait

voir dans la nuit

Couvée

 

Je ne trouve pas

les mots

Je sais juste

qu'ils sont doux et

bien cachés

Bien ou bien ?


Ça va merci

J'ai le

psychisme radieux

à quelques

nuages près

Labyrinthe


Il faut ouvrir

des portes

en enfoncer certaines

ou en réparer d'autres

Il faut frapper

à celle-ci et puis

claquer celle-là

Il faut

par-dessus tout

apprendre à s'endormir

sur certains paillassons

Introspection

 

 À l'intérieur

de soi

destination lointaine

bloqué en salle

d'embarquement

Tout n'est pas perdu

 

Sourire

ne fait pas fuir

les oiseaux

Catharsis

 

Aiguiser

ses crayons

pour émousser

ses couteaux

Blottissons-nous

 

Un jour

entre guillemets

l'autre

entre parenthèses

Comptine


La vraie mélancolie

la belle mélancolie

celle qui nous fait bronzer

les jours de pluie

Raconte-moi

 

Raconte-moi

quelque chose

Un rêve

une aube

une nuit trop longue

un jour trop court

une fantaisie de pluie

un baratin de vent

un frisson retenu

l'ivresse

un orgasme

une histoire

pour les enfants

Raconte-moi comment

tout ça finira

n'importe quoi

peu importe

Raconte-moi

quelque chose

qui fait

fermer les yeux

Prix des lecteurs médiathèque

 

Lundi mon amour  est sélectionné pour le prix des lecteurs 2020-2021 de la médiathèque de Carquefou, chouette ! Toutes les infos et autres livres sélectionnés ICI.

Bon week-end ?


Je suis resté

sur un petit nuage

à boire des shots

de pluie

On se rappelle

 

Parfois

le jour m'appelle

et je raccroche

Buée

 

Comme une

vitre embuée

avant la sentence

Revers de manche

ou bien 

mot doux

Langue au chat


Nous sommes

des devinettes

Nous n'avons pas

les réponses

Nous nous posons

nous attendons

nous ne donnons

pas d'indices

Parfois quelqu'un

nous trouve

Sortie de secours

 

Certains matins

on tient tout juste

dans le monde

La lumière prend

de la place

On peut

à peine bouger

Certains matins

Le plus petit 

des sourires

est une brèche

Entre 2 étages

 

Bloqué depuis

des lustres dans

l’ascenseur émotionnel

il se mit

à chanter