Amuse-bouches

 

Pour entrer

en douceur dans

cette journée

j'avalerais bien

toutes crues

quelques cerises

sur des gâteaux

En attendant

 

Les secondes s'égrènent

elles dégringolent

des montres

et des pendules

si on regarde bien

elles roulent le long 

des aiguilles

et puis elle tombent

flaques au soleil 

ou poussières 

dans le vent

Juste un peu d'émotions

 

À tous les 

brefs instants 

faits d'un

sourire pluriel

ou de 

larmes singulières

Du sang et des plumes

 

Le premier oiseau n'a

pas encore chanté que 

le dernier rêve est

déjà mort

Du sucre

 

Entre chien

et loup

ivresse et 

pensées douces 

comme des agneaux

Tous ces trucs à la noix

 

Parfois

une bricole nous fait

repenser à 

quelqu'un qui manque

comme ça

et puis d'un coup les oiseaux

se mettent à 

chanter super faux

et puis les couleurs

du paysage deviennent

drôlement ternes

et puis 

tout un tas de trucs

à la noix

et c'est comme

les maladies

on ne sait jamais trop

combien de jours 

il faudra attendre

avant que ça passe

Entre deux rives

 

Se rendre

d'un petit bonheur

à l'autre

en s'esquintant

le cœur

Vivre

c'est complètement ça

Esthète

 

Il faut connaître 

certains silences

pour apprécier

certaines lumières

Œil pour Œil

 

Pour se venger d'avoir 

été tué X fois

le temps mit au monde

autant de 

sales quarts d'heure

Une forme de stupeur

 

Au rayon taxidermie

la sidération orange

des arbres figés

par l'automne

Ça marche à tous les coups

 

On appâte le jour

avec du vin

avec la nuit avec

de jolies insomnies

Ni pas assez

 

L'équilibre 

est fragile

pour cause il n'y a 

jamais trop de bleu

dans le ciel

Comme une aurore boréale

 

C'était très beau

vraiment très beau

Prenez le truc

le plus hideux 

que vous connaissiez et 

imaginez 

son opposé

Mal foutu

 

Quel enfer vraiment 

tout est fait pour

nous compliquer la vie

On peut dormir 

debout mais pas

travailler couché

C'est donc ça

 

C'est donc 

ça l'automne

une belle dame 

grisonnante et

nostalgique de l'été

arborant des barrettes 

multicolores dans les cheveux

Toutes mes excuses

 

J'ai appris récemment que 

lorsque la mésange bleue meurt

la décomposition de

son petit corps de plume

fait naître un 

superbe papillon 

Bon désolé 

ce n'est pas vrai mais

ça aurait été chouette non

Épicurisme

 

Tout est 

encore si silencieux

tout est 

encore si doux

si seul

si sucré

Peu importe l'endroit et

peu importe l'heure 

on dévorerait 

un nuage

On ne sait jamais alors

 

On ne sait jamais si

c'est la dernière minute si

c'est la dernière semaine si

c'est le dernier mois ou

la dernière année 

alors il faut 

toujours faire comme si

c'était la première seconde

Un peu de sommeil

 

Il me dit

vivement ce soir

je serai mieux

dans mon lit

Il me répète encore

c'est vrai en ce moment

je ne suis bien

que dans mon lit

Et chaque soir

plutôt que de mourir

il s'endort

Hypothèse

 

Rien n'est 

moins évident 

les yeux encore

fardés de brume mais

tout porte à croire

que chaque jour

nous sauve

de chaque nuit

D'la bonne

 

Repenser à 

ce moment serait

une drogue

et moi

le plus grand

des camés

Je me souviens très bien

 

Je me souviens

très bien des grandes vacances

tous les jours étaient 

soit des samedis

soit des dimanches

tous les sourires

soit des caresses

soit des plans machiavéliques

et toutes les pluies d'orages

soit du nectar d'abricot

soit du rhum pur 

à la paille

Ça m'est égal

 

Rien ne ressemble plus 

à un après-midi pluvieux 

qu'une matinée ensoleillée

Des vies entières

 

Des vies entières

à musarder

entre 2 eaux

entre les gouttes

entre 2 chaises

entre 4 yeux 

entre la poire et

le fromage

Petites idées

Ni trop chaud

ni trop froid

Le juste dosage 

du bleu

dans la lumière

Quelques nuages

en liesse

C'est le temps 

idéal pour 

faire éclore 

toutes les petites idées 

derrière les têtes

Frisson tout chaud

 

J'ai ce souvenir 

aussi précieux qu'incroyable

qui semble n'appartenir à 

aucune saison

et je le garde 

profondément 

Si je devais 

le décrire

c'est assez difficile 

je ne sais pas mais

disons que je le verrais

tout à fait

manger une glace 

au creux de l'hiver 

en regardant 

des flammes tomber

Joli dimanche

 

C'est un joli dimanche

les ombres 

font la course et

il n'y a pas d'arbitre 

chaque mouvement provoque

un accident

de rien du tout

De toutes les lignes d'arrivée

la nuit est la plus belle

La vie est un roman

 

Dès que possible

il faut

apprendre à fuir

entre les lignes

et à survivre

entre les points