Harnais


Ils se tiennent
tout simplement
par la main
C'est comme ça
qu'ils s'empêchent
de tomber

Gargantua


On ne peut pas
tout mettre sur
le dos de la nuit
mais dans
son ventre si

Correspondances


Le petit train-train
a du retard
et on ne va pas
s'en plaindre

Prise de tête


Je ne sais pas
où donner
de la tête alors
je me la prends

Prévu le coup


La nuit a enlevé
son manteau
Elle en avait
un autre
en dessous

Vendredi



- Si vous ne deviez emmener qu'une  seule  chose sur le parking d'une administration à l'heure de l'ouverture ?
- Une île déserte

L'attente


Il n'y a rien de pire
que d'être réveillé
en pleine nuit par
un coup de fil
qui n'arrive pas

+++


Je vous souhaite
le meilleur
même si je ne peux
vous garantir qu'elle
sera bonne
alors qu'on enterre
ma grand-mère
ce matin

Égarement


Ça commence
toujours pareil
J'avance
billes en tête
Et puis je me mets à
jouer avec

Grand-mère

© Illustration : Sperber

Qu'est-ce que je vais 
faire maintenant
de cette galette et
ce pot de beurre

Sur mesure


Marrant de voir comme
les choses s'imbriquent
Ce matin le ciel gris
est parfaitement taillé
pour mon spleen

Cheese


Tout ça sonne
tellement faux
on dirait que
son sourire
a une revanche
à prendre

Antenne


Il vient de
nulle part
J'ai dû capter
ce poème
avec mon épi

Probabilités au régime

© photo : Elliott Erwitt

Si loin des yeux
si loin du cœur
Il y avait
si peu de chance
qu'ils se rencontrent
que ça ne s'est
jamais produit

Prise de tête


La journée
commence mal
et tout m’énerve
et tout vacille
et rien ne va
puis tu me prends
la tête
dans tes mains

Synchronisation des montres

© photo : Edouard Boubat

Les jours
de pluie
la flemme est
plus ponctuelle
que moi

Demande à mon chat


J'ai fondu sur
le canapé
me suis dissous
dans mes pensées
ai disparu
derrière un rêve
Seul mon chat peut
en témoigner

On peut voir à travers

© photo : Fox Grom

Le silence
recouvre tout
mais il est
transparent

Concerto pour détraqués


La petite voisine
du dessous
a repris la flûte
C'est comme si
d'un coup tous les oiseaux
du monde
savaient dire
va te faire foutre

Prix des lycéens Île-de-France


Je participerai demain, mardi 12 décembre, à la première rencontre du Prix des lycéens en Île-de-France, dans les Hauts-De-Seine, pour mon roman "Pas trop saignant" paru chez Alma. Cela se déroulera au théâtre de Gennevilliers de 10h à 12h, en compagnie des autres auteurs sélectionnés : Valentine Goby, Elitza Gueorguieva, Loïc Demey, et Pierre-Henry Gomont.
Je ne suis pas un professionnel des discours et des interventions en public, alors pour faire diversion, j'ai préparé mes plus belles chaussettes.

Poème d'amour raté


Un bouquet
de fleurs bleues
fanées

Divertissement


Cette réunion était
un sacré cirque alors
j'ai fait le clown

Mal en point


Devant le
bureau de tabac
un vieux chien
un très vieux chien
un très très vieux chien
C'est sa queue
qui le remue

Extension de garantie


Il nous dit
faites-moi confiance
avec ça
succès garanti
D'accord mais
combien de temps

Mieux que la science


On pourrait
léguer son corps
à la poésie
et ils en feraient
des poèmes
des jolis poèmes
des gros
des p'tits
des qui riment ou
qui riment pas
Toutes sortes de poèmes
comme celui-ci
et pour des raison
de secret poétique
personne ne pourrait connaître
ni l'identité du défunt
ni le mobile
du décès


Poème paru dans le dernier numéro de Bad to the bone.

Plus lourd que prévu


J'avance le cœur
presque léger
comme une plume
dans le goudron

Récréation


La nuit
joue au loup
et le silence patauge
dans ses larmes

Pour passer le temps


Les appartements
d'en face
s'allument et s'éteignent
L'aube joue
au morpion