****


Au beau milieu
de l'après-midi
seul et à court
de produit vaisselle
il a lancé ce juron 
Comme si c'était
le mot le plus doux
que son cœur
ait à offrir

Trempette


On reprend
le même chemin
Quelques fleurs ont fané
Une toute petite odeur
de mort
flotte dans l'air
en maillot de bain

Vaquons


Le ciel est bien gris
comme il faut
idéal pour vaquer
à nos préoccupations

Ça finira par arriver


Le ridicule
ne tue pas
encore

Page des libraires - Juin 2018


Merci à Gabriel Pfliege pour son article sur Inauguration de l'ennui, dans "Page des libraires". Merci également à Madeline Roth et Laurence Behocaray de le faire vivre ici et là !

Marque repère


Y a pas de meilleur
coton-tige
que le chant
des oiseaux

Faveur


Sauve-toi
Sauve-moi
Sauve-qui-veut

Scintillements


Aujourd'hui la pluie
ferait briller
n'importe quoi
Jusqu'à la plus profonde
 des déceptions

L'humanité - 7 Juin 2018


Merci à Nicolas Dutent pour son article sur "Apprendre à maudire le béton" (paru chez Les Venterniers), dans l'Humanité du 07/06/2018 !

L'infini et au-delà


Se cache
dans les phrases
qu'on ne termine pas
sans doute
l'un des plus gros mystères
de l'humanité

Son ombre


Fin d'après-midi
le ciel se couvre
les ombres fondent
puis disparaissent
La sienne tient bon
Il lui en faut
plus que ça

Topo


6h30
L'éboueur
qui sifflote
résume le monde
à ceux qui dorment

Une éventualité


Et si tout ça
n'était qu'une blague
dont on a oublié
la chute

L'offre et la demande


Au rayon traiteur
du supermarché
rupture de pizzas
4 fromages
Près de l'entrée
la plus grosse galette
de l'histoire

KO


Traces d'oreiller
sur la joue
paupières collées
La nuit a
encore frappé

Monologue


Il marmonne
dans sa barbe
en longeant
le trottoir
Tout le monde croit
qu'il parle tout seul
jusqu'à ce qu'il
se réponde

Jusqu'à nouvel ordre


Elle lui a
simplement dit
prends-moi la main et
garde-la jusqu'à
nouvel ordre

Blockbuster


Il doit bien y avoir
un endroit quelque part
qui recense toutes les fins
des rêves inachevés
Peut-être qu'ils en font
des DVD et
qu'ils les louent
2 balles la semaine
J'imagine que
ce doit être
un marché juteux
Ce matin ils ont dû recevoir
un de mes blockbusters

Cours !


Rattrapé par
de vieux démons
dépassé par
les évènements
Rien à foutre
l'important c'est
de participer

Ce qui devait arriver


Ils parlent fort
vite et avec
une répartie
de cinéma
Ils en oublient
les sujets essentiels
La pluie et
le beau temps

Tu voulais mon avis


Très honnêtement
c'est une sorte
de guenille
bleue et rose
plus vraiment 
à la mode
que seul le jour naissant
aime encore
à porter

Encore quelques minutes


Détrompe-toi
Il faut
un temps inconsidérable
beaucoup de réflexion et
une analyse
suffisamment détaillée
de la situation pour
se préparer à
ne rien faire

L'espoir fait vivre


Je ne compte plus
le nombre de fois
où ça ne s'est pas
produit

On remet ça


Il a pris
sa revanche
sur la vie
Maintenant les voilà
qui se disputent
la belle

Rando


Qu'il fait bon marcher
des heures
dans un souvenir
le cul calé
au fond du canapé

Inauguration de l'ennui / Ouest-France


Grand merci à Jean-Marc Pinson, pour son article sur "Inauguration de l'ennui" dans Ouest-France.

Transparence


Il est tôt
Très tôt
diraient certains
Pas le moindre
jacassement d'oiseau
Tu dors encore et
je réfléchis
à la meilleure façon
de ne pas te réveiller
Voilà d'où vient
ce poème

Danger


Je conduis depuis
une heure avec
ton visage dans la tête
Plus rien d'autre n'existe
J'en profite
peut-être qu'un jour
il sera interdit de
penser à ceux qu'on aime
au volant