Cligner des yeux


Clin d’œil
fast-food
du rêve

See you soon


J'mets les voiles une semaine, portez-vous bien !
À très vite

Tout va trop vite


Ce poème
ne s'autodétruira pas
prenez tout
votre temps

Dernier souffle


Il fait
les cent pas
sur le balcon
Autant dire que
ce mille-pattes
n'en a plus
pour longtemps

Saison des fruits


Il part au taf
avec une pêche d'enfer
et une prune
bien juteuse
sur le pare-brise
de sa bagnole

Caméra cachée


Vous avez
vraiment cru
jusqu'au bout
que c'était
un poème

Après des années


La vieille bicoque est
toujours debout
Les mauvaises herbes
ont repoussé
Les nouveaux locataires
aiment le bois et
les charognes
Quelques souvenirs
sont accrochés
aux branches
L'un d'eux tombe 
à point

Festin


6h
Nuit et jour
se rapprochent
L'aube est prise
en sandwich
C'est un régal

Combler le vide


La rue est
encore vide
lui aussi
Ça leur fait
un point commun
Ils attendent
qu'un mot ou même
un chat errant
comblent le vide
Une présence
Même un mégot
encore fumant
suffira

Inventaire


Son inventaire
du néant
se résume à
trois fois rien

La sève


Tu es la fleur
que le ciel se carre
au coin des lèvres

Choisir sa monture


D'un point
à un autre
en quelques mots

Complet


Passe un autre jour
La lumière a
empli la pièce
Nous sommes
déjà serrés
comme des sardines

Hope


Très honnêtement
je n'ose pas
ne pas espérer

Une taille au-dessus


Il lève les yeux
La nuit est
encore en train
de lui tricoter
un pull trop grand

Larve


L'avenir appartient
à ceux
qui se lèvent

Ratures


Un matin où
le ciel s'emmêle
les pinsons

Sur la même longueur d'onde


Je vois bien
ce que tu ne veux
pas dire
j'entends bien
ce que tu ne
cries pas

Fausse joie


Alors qu'il croyait
la lumière
définitivement acquise
dans le jardin les ombres
annoncent la couleur
l'été sera
à nous

Compensation


Il est
loin du compte
mais près
de ses sous

Juste ce qu'il faut


Quelques mots
sous la pluie
valent souvent mieux
qu'un long discours
au soleil

Probabilité


Il n'avait pourtant
qu'une chance sur cinq
de sortir
le mauvais doigt

Dernier avis avant poursuite


Les factures seraient
des lettres d'amour
Elles sentiraient bon 
Il y aurait dans leur ventre
plus de lettres
que de chiffres
des cœurs autour
des signatures
On renverrait nos chèques
avec des traces
de rouge à lèvres

Ogresse


Elle s'est d'abord
posée sur une branche
puis la nuit
gueule grande ouverte
a réclamé à manger

The king


Il ne sait
rien faire
de ses dix doigts
mais c'est le roi
d'la main tendue

Du lourd


Il se trimballe
une de ces tristesses
qui ne tiennent même pas
dans un poème

D'une pierre deux coups

© photo : Hank Walker

Pour 3 francs
6 sous
ils s'occupent de
piquer votre chat
et quelques poèmes