Bataille


On dirait bien que

le jour s'est

encore levé

en oubliant de

faire son lit

Imbriqués

 

Nous sommes

si peu de choses

que nous tenons

dans une histoire

Bien ficelé

 

Certains soirs

c'est comme si

on ne savait plus vraiment

ce que l'on avait appris

en premier

Se nouer la gorge

ou 

faire ses lacets

La vie

 

Vibrons

de chaque virgule

qui précède

le point

Double tour

 

Un de ces jours

clé des champs en main

à chercher

la bonne porte

Funambulisme

 

Savourer

une forme d'équilibre

entre cette histoire

à dormir debout

et ces nuits 

à ne pas 

fermer l’œil

Tête contre tête

 

Se réveiller

en sursaut

et se cogner

contre le jour

De l'or pour les corbeaux

 

J'ai une décharge

à ciel ouvert

avec des tas

de questions

des tonnes 

de questions

des montagnes

de questions

Parfois une réponse

plane au dessus

doucement se pose

et puis

picore un peu

Parole d'enfant


Ce serait comme
une autre année
elle serait pas pareille
enfin y aurait des
choses qui ressembleraient
mais pas tout
et on dirait que
3 fois rien
ce serait
3 fois plus

 

Mieux qu'un soleil qui se couche

 

C'était un bel instant

vraiment et

tout à fait objectivement

il était très joli

Tout le monde l'aurait aimé

Comme un instant

heureux et 

conscient de sa situation

qui aurait demandé

à l'éternité 

pour la narguer

Et toi quoi de neuf ?

Astérisque


Être  cette note

de bas de page

qu'on lit

dans tes pensées

Un rêve de moucheron


Atterrir

dans un verre

et finir

dans tes yeux

Début de semaine


Il doit bosser

sur la lune

Il est parti

en trombe

un gros mot sur

un p'tit mot sous

l'essuie-glace

Armure


Les draps

pour seule armure

protéger

un beau rêve

Match nul


La pluie

contre la vitre

Je compte les points

Juste comme il faut

 

Infiniment gris

et

doucement pluvieux

Certains matins 

ne savent crier

qu’approximativement

Mélange

 

Elle mettait

de temps en temps

un peu d'eau de vie

dans son vin

Divertissement

 

Se noyer 

dans la goutte

suspendue à la feuille

Quelques plumes

 

On y laisse

quelques plumes

La vie les fait

oiseaux

édredons

coiffes d'indiens

et parfois même

instruments de torture

Concerto

 

Nous sommes

des bruits de couloir

qui rêvent de devenir

une chanson

Les mots


Les mots

toujours les mots

Ceux qui réchauffent

et ceux qui blessent

ceux qui jaillissent

ceux qui emportent

et ceux qui osent

ceux qui ne viennent pas

ceux que l'on perd

et ceux qu'on garde

ceux qu'on invente

ceux qui brisent

le silence

ceux qu'on ne dira jamais

les isolés

les en pagaille

les vides de sens

les pleins de tendresse

ceux qu'on n'a pas

ceux qu'on devine

ceux qu'on attend

Comment l'as-tu trouvé ?

 

J'ai trouvé le temps

si long

Il tenait à peine

dans l'appartement

A tout


La nuit est partie

sans dire au revoir

Peu importe

elle revient ce soir

Pénurie

 

Le marchand 

de sable

est passé et

il avait déjà

tout vendu et

il a dit désolé

réessayez-donc

demain

 

Relâché


Le soir te prend 

les mains

l'aube te prend 

les pieds

À la une

à la deux

à la trois

Mathématique

 

Il manque

certains poèmes

parce qu'il manque

certains mots

Marque-page

 

Un de ces jours

comme un livre

dont on se sait plus

le titre

On a perdu

la page

on le ferme

on le rouvre

Entre 2 lignes

on regarde dehors

et on pense

à quelqu'un

Il nous tombe

des mains

nul ne sait dire encore

si on le finira

Swing

 

Petites manies d'automne

robe grise

à pois oranges 

un oiseau 

dans les cheveux

envoie valser

feuilles mortes 

puis m'invite

à danser