En poursuivant les bus

© photo : Gérard Lavalette

Beaucoup pensent
qu'un bon poème 
doit donner l'impression
d'avoir été écrit
au calme
assis sur un rocher
à regarder la mer
un perroquet sur l'épaule
[ pourquoi pas ?]

Pourtant il y a des jours où
je n'ai plus le temps
d'écrire des poèmes
qu'en courant
derrière les bus

7 commentaires:

koukistories a dit…

ah voilà
j'adore
salut la Méduse :)

La Méduse et le Renard a dit…

Merci Kouki, et salutations à toi !

anne a dit…

c'est vrai, pas d'excuses : un papier, un crayon dans la poche ... pour attraper le mot à chaque endroit où il peut surgir

La Méduse et le Renard a dit…

Exactement Anne ! Je suis des vôtres

lucm.reze a dit…

Poète: une activité à plein temps, en trois huits, sans vacances ni jours fériés?

La Méduse et le Renard a dit…

Exactement Luc !

lucm.reze a dit…

Honte à moi! les trois huit n'S pas ?