Les chaussures


On s'adapte comme on peut aux nouveaux environnements. Il faut du temps, des regards, tester, jauger, que nos pieds nus enlacent herbe et terre. On vagabonde, on prend ses marques, on réapprend, autrement. On hésite, on tombe, on se relève, les distances changent, les arbres bougent, le rapport aux choses se réinvente, les sourires se perdent dans un nouvel univers. On trouve petit à petit un équilibre bancal de vieille chaise. On fait du neuf avec du vieux, on n'est pas à l'aise, au début, et puis les formes finissent par nous épouser. Ce n'est pas grand chose après tout. Ça nous semble être déjà beaucoup. Nous étions bien dans notre ancien terrier, les marques de nos fesses dans sa terre et les traces de nos mains sur ses parois. Ce n'est pas grand chose après tout. Au fond, changer d'endroit n'est pas plus difficile que de changer de chaussures.

4 commentaires:

L.....................................uC a dit…

Souvent pour trouver chaussure à son pied il le faut ;o)

La Méduse et le Renard a dit…

Oui, pas le choix Luc !

koukistories a dit…

marcher pieds nus un peu pour faire des racines :)

La Méduse et le Renard a dit…

Oui, des racines Kouki, et pour se colorer les pieds dans la glaise ;)