Remise en question et miracle


La robe à volants
suivant ses cuisses
dans la rue perpendiculaire
et son parfum remontant
la piste de mon nez
un vrai miracle
je vous assure
pourtant 
Dieu sait que
je ne crois pas en lui

2 commentaires:

lucm.reze a dit…

"suivant ses cuisses" : J’adore ce petit courant d’air printanier

La Méduse et le Renard a dit…

N'est-ce pas Luc, presque estival même !