Ne pas flancher


Aujourd'hui
la lumière
me servira
de béquilles
et l'impatience
de pacemaker

6 commentaires:

Anonyme a dit…

décidément vos formes courtes me plaisent beaucoup,
je m'interroge souvent sur qui a motivé qui...
le texte/ l'image ou l'image/le texte
C.

La Méduse et le Renard a dit…

Content que ça vous plaise !
Non, ce ne sont pas les images qui m'inspirent (même si je les trouve très jolies !). J'écris des poèmes et ensuite je cherche une image qui pourrait bien leur aller...Parfois je trouve plus de temps à trouver l'image d'ailleurs, mais je préfère que ce soit l'image qui décrive mon poème plutôt que l'inverse ;)

La Méduse et le Renard a dit…

Il faut lire "parfois je mets plus de temps à trouver l'image" au lieu de "parfois je trouve plus de temps à trouver l'image"...

Anonyme a dit…

on aurait parfois pu croire que...
il est toujours intéressant d'approcher en toutes choses les méandres de la conception
C.

lucm.reze a dit…

Ah les méandres, se perdre pour mieux se (re)trouver.

La Méduse et le Renard a dit…

N'est-ce pas Luc !