Il t'écrase


Parfois le clivage entre 
l'immense ciel bleu
et ton moral
saute tellement aux yeux
Parfois le sentiment
qu'il tire son bien être
de tes maux est
si grand
Tu jurerais
qu'il vient de
te marcher dedans
du pied gauche

2 commentaires:

im a dit…

exactement ! merci !

La Méduse et le Renard a dit…

avec plaisir !