Fausse joie


Il existe
un monde où
Ah non...

Aucun commentaire: